Tour du Mont Blanc

 

Se lancer sur le tour du Mont blanc c'est traverser 7 vallées, contempler  71 glaciers, admirer 400 sommets… le massif du Mont Blanc est fascinant, et peu importe du coté par lequel on l'aborde...
En faire le tour, c’est découvrir l'univers de la haute montagne, impressionnante et magique, et le spectacle saisissant des glaciers tout proches, mais je vous rassure, nul besoin d’être un alpiniste chevronné car le tour du Mont-Blanc est accessible aux bons randonneurs, et permet d’approcher le toit de l’Europe et d’être subjugué par la diversité des paysages rencontrés.
De Courmayeur à la vallée de Chamonix, de la fenêtre d’Arpette au Val Ferret sauvage, le long des versants suisses, italiens et français, les sentiers s’aventurent entre alpages, glaciers et pics, entre cols et vallées.
Domaine de la nature sauvage, ce massif est aussi le territoire des femmes et des hommes qui y vivent. Faire le tour du Mont Blanc, c’est aussi découvrir à travers villages, hameaux et alpages une montagne familière et chaleureuse, empreinte de traditions vivantes. On m'avait parlé de ce tour magique, mais jamais on  ne m'avait parlé de ce que je ressentirais une fois lancé. pour moi c'etait la reprise de la randonnée, aprés quelques années d'arret, et 7 jours de pur bonheur...

 

Etape 1 : Les Houches-chalets des Miages

La 1ere étape sur un long trek est toujours un peu difficile... Le sac est lourd, on se demande ce que l'on là et...le départ commence souvent par une longue, longue, longue montée... Mais ce qu'il y a de magique en partant des Houches, c'est que l’on peut prendre le téléphérique... Je sais en lisant cela, les puristes aurons les poils qui vont s’hérisser, et  une envie folle de me prendre sur la place publique, mais en partant tard, c'est le seul moyen de combler son retard... Alors on range  les couteaux et on se laisse guider… A la gare d'arrivée du  téléphérique de Bellevue (1800m) prenez quand même le temps d'admirer les aiguilles et le glacier de Bionnassay. A partir de là  j'ai suivi le GR du TMB. D’abord j'ai franchi la voie ferrée, quitté le large chemin pour me diriger à droite dans un alpage,et trouver un sentier à flanc de montagne. Comme je ne voulais pas prendre la 1ere variante, j'ai décidé de rejoiondre le village de Bionnassey, une longue, longue, longue descente, en foret, sur du goudron, des chemin.. Je suis arrivé au village  Le Champel puis j'ai attaqué une grosse cote, interminable pour enfin arriver sur un un chemin à flanc de montagne jusqu'aux chalets des miages ou ma bierre m'attendais... Je me suis installé, piqué ma tente et repensé à cette 1ere étape. 

 

Etape 2 : Chalets des Miages Contamine

Apres une bonne nuit réparatrice et un petit déjeuner version trappeur, en route  pour la deuxième étape qui s’annonce plus longue que la 1ère. Café fini, tente rangée, je pars le cœur rempli de joie à l'idée de marcher toute la journée. J'ai l'impression de me retrouvé 13 ans en arrière lors de ma traversée de la Corse... La 1 ère heure se passe bien, de la cote, du dénivelé en lisière de foret jusqu'au chalet du truc à 1750 m. Ensuite c'est la bascule jusqu'aux Contamines-Montjoie, et a réfléchir, je ne sais pas si je je n'aurais pas préfère que ça monte encore... Descente sans aucun intérêt qui fait mal aux genoux, j'en suis à regretter de ne pas avoir pris la 1 ère variante. 


 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Marche pour le climat COP 21

November 29, 2015

1/3
Please reload

Recent Posts

March 23, 2017

November 13, 2015

November 3, 2015

March 5, 2015

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • w-facebook
  • w-flickr
  • Twitter Clean

© 2015 by ONESHOTPRODUCTION